Maurienne: le glacier de Saint-Sorlin a perdu 3 mètres d’épaisseur en un an

Ghiacciaio-Dosdè-Valtellina

MAURIENNE. Les glaciologues du Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l’Environnement ont mesuré une perte d’épaisseur de 3,31 mètres de glace lors de l’année écoulée sur le glacier de Saint-Sorlin, dans le massif des Grandes Rousses en Savoie. Les chaleurs caniculaires de l’été dernier ont ainsi fortement contribué au rétrécissement du glacier. Mais son recul s’explique aussi par la faiblesse des précipitations entre octobre et mai: “l’accumulation de neige a été faible”, souligne Christian Vincent, ingénieur du laboratoire. «C’est un énorme déficit. Il est global sur l’ensemble des glaciers des Alpes françaises», a déclaré à l’AFP Christian Vincent. Selon une étude réalisée en 2007 par le LGGE, le glacier de Saint-Sorlin devrait avoir pratiquement disparu en 2060 en cas de réchauffement climatique de +1,8°C d’ici 2100, ce qui laisse augurer d’une destinée analogue pour l’ensemble des petits glaciers des Alpes situés à basse ou moyenne altitude. «En prenant un scénario climatique moyen, les glaciers qui culminent en-dessous de 3.500 mètres devraient disparaître avant 2100», résume Christian Vincent.