Un graphique dessiné par deux jeunes italiens choisi comme logo du Lyon-Turin Le logo vivra 99 ans, ainsi comme la Societé binationale du Tunnel du Mont Cenis

La premiazione dei vincitori (Foto M.Cicchelli)La premiazione dei vincitori (Foto M.Cicchelli)

LYON – Plus de 400 personnes, parmi lesquelles des étudiants, des familles, des experts et des représentants des institutions publiques, se sont donnés rendez-vous lundi 8 fevrier dans le cadre du musée futuriste des Confluences pour découvrir les 241 projets proposés par de jeunes Français et Italiens et assister à la désignation du grand vainqueur du « TELT Contest ». C’est ainsi que s’est conclu, dans une ambiance de fête franco-italienne, le concours d’idées destiné à tous les jeunes originaires de Rhône-Alpes et du Piémont âgés de 14 et 26 ans, en vue de la création de l’identité visuelle de TELT, la société en charge de la réalisation et de l’exploitation de la section transfrontalière de la ligne ferroviaire Lyon-Turin. Aujourd’hui, c’est au cœur de cette impressionnante réalisation architecturale – fruit d’un concours international remporté par le groupe autrichien Himmelb(l)au – , où la ville de Lyon accueille un parcours captivant de l’évolution humaine, que TELT s’invite avec un temps fort dédié aux transports.

Au cours de cette journée, les jeunes participants, mais également le personnel de TELT, ont pu découvrir l’ensemble des projets exposés à travers un parcours de plus de 60 mètres situé dans le grand espace «Cristal », mis à disposition par le musée. Les chiffres de la journée de clôture du concours, lancé en septembre 2015 au musée national du Cinéma de Turin pour donner aux jeunes la possibilité d’exprimer leur créativité tout en leur offrant un rayonnement international, sont significatifs. Quelque 241 projets ont été reçus en provenance des deux pays, 176 italiens et 65 français ; 48 ont été élaborés en groupe et 192 par des écoles ou des universités.

Le jury international a ainsi choisi le projet raffiné de Sara Borchiero et Gabriele Savoca, deux jeunes Turinois de 26 et 25 ans. Ce premier prix a été décerné par Alessandro Di Benedetto, champion franco-italien des entreprises impossibles, parmi lesquelles le tour du monde à ” zéro impact” avec le plus petit bateau à voile de l’histoire, en solitaire, sans escale ni assistance.

Le jury a également attribué sept prix spéciaux à d’autres projets de qualité et a distingué, avec une mention hors concours, le projet surprise d’une jeune fille de 13 ans de Saint-Martin-d’Hères, qui est devenue la mascotte de la journée.

Le travail du jury international a été long, difficile mais stimulant et  la pluridisciplinarité de ses membres s’est révélée précieuse : Marie-Ange Brayer, Conservatrice en chef du service prospective et recherche au département architecture et design du Centre Pompidou, Patrizia Sandretto, Présidente de la Fondation Sandretto Re Rebaudengo, Luca Beatrice, Président du cercle des lecteurs de Turin et critique d’art, Jacques Bruyas, écrivain et Président de l’Association des écrivains et éditeurs francophones, Paolo Damilano, Président du musée du cinéma et de Film commission Turin Piémont, Eric Leprince, designer, directeur artistique et fondateur de Super Regular, Ludovic Noël,  Directeur de la Cité du Design de Saint-Etienne, Paolo Pininfarina, Président du groupe Pininfarina S.p.A et Mario Virano, Directeur général de TELT.

Le logo vainqueur 

L’accroche principale, que l’on peut interpréter comme un idéogramme, réside dans le « L » de Lyon qui s’allonge pour former la barre horizontale du « T » de Turin, afin de représenter le trait d’union entre les deux villes, symbole du projet confié à TELT pour dépasser la barrière alpine entre la France et l’Italie. Au-dessus de cet idéogramme, des barres verticales de différentes hauteurs sont en mouvement, représentant les temps de parcours entre les villes européennes qui bénéficieront du tunnel de base du Mont-Cenis. Celles-ci évoquent également des ondes électromagnétiques, la lumière et le son, telles qu’elles sont présentes dans l’imaginaire des jeunes, futurs utilisateurs de la nouvelle ligne. Pour le jury, ce logo représente la meilleure synthèse, symbolique, graphique et conceptuelle, de la mission de TELT.

“Le jury a choisi le symbole le plus abstrait car c’est un investissement dans le long terme”, a déclaré Mario Virano, directeur général de TELT, soulignant qu’un logo sert à“lancer des messages de liens avec les populations et parler aux jeunes”. “C’est le prix de l’innovation! Le jury l’a trouvé particulièrement innovant pour un projet qui doit durer des décennies”, a assuré le designer Paolo Pininfarina, président du groupe éponyme et un des six membres du jury international.

Les prix spéciaux

« Esprit européen » : Axel Chevre, 22 ans, Chambéry
« Originalité » : Cecilia Arata, 21 ans, Acqui Terme, IED (Institut européen du design)
« Projet Ecole France » : Claire Duchaine, 19 ans, SEPR, Lyon
« Projet Ecole Italie » : Jacopo Boggione, 20 ans, Turin, IED (Institut européen du design)
« Créativité » : Franco Ainard, 25 ans, Pinerolo
« TELT-family » : Raphaël Castellino, 17 ans, Lycée Astier d’Aubenas (Ce logo, choisi par le personnel de TELT, sera utilisé dans le cadre de la communication interne de la société TELT)
« Mention du jury » : Matteo Piana, 24 ans, San Remo et Enrico Gilli, 22 ans, Chieri, IAAD (Institut d’Arts appliqués et du design)

Une distinction hors concours, baptisée « Mascotte », a également été remise à Patricia Feltz, une jeune fille de 13 ans, scolarisée au Collège La Pierre Aiguille, originaire du Touvet. Dans un souci de récompenser l’initiative de cette jeune fille, TELT a confectionné des casquettes à l’effigie de son logo.
En plus de la récompense financière  – 3000 € pour le vainqueur et 500 euros pour les autres- ,  le lauréat du concours et le vainqueur du prix « Esprit européen » auront la possibilité d’effectuer un stage d’un mois chez Pininfarina, à l’agence Super Regular et  chez TELT.

Par ailleurs, les 40 élèves du Lycée Paul Héroult de Saint-Jean-de-Maurienne ont été mis à l’honneur lors de cette cérémonie. Leurs projets ont en effet été regroupés sur un poster, en signe de remerciement de leur participation au concours.

L’ensemble des projets sont à découvrir sur le site www.telt-contest.com